DeutchEnglish
Le vallon du Villaret
Le Vallon, 48190 Bagnols-les-Bains / Lozère
04 66 47 63 76 / info@levallon.fr
Demander une réservation groupe
Rejoignez nous sur Facebook
EXPO EN COURS

« 171 prepared dc-motors, 121 cotton balls & cardboard boxes, 50 filler wires »

une exposition de ZIMOUN


Cet été, l’artiste suisse Zimoun (né en 1977) est invité à investir l’espace de la Tour du Vallon du Villaret. Dès l’entrée dans la tour, nous sommes immergés dans un espace sonore dense, dans un rythme entêtant, car Zimoun propose des œuvres qui se regardent et s’écoutent.

« Vous entendez ce que vous voyez et vous voyez ce que vous entendez ».
Zimoun recherche une grande simplicité, une forme d’évidence entre ce qui est entendu et ce qui est vu. Les œuvres sont constituées de matériaux bruts, issus du quotidien ou de l’industrie. Il crée des sculptures sonores et visuelles à partir de boites en carton, de plaques de bois, de tiges métalliques, de petits moteurs et de boules de papier qui ainsi actionnées, frappent ou frottent les surfaces de carton ou de bois et s’animent dans une sorte de danse désarticulée.

Roulement de tonnerre, bruit de circulation, martèlement de la pluie, le principe de répétition des bruits créés par le dispositif peut évoquer des environnements familierst Ses pièces peuvent être regardées comme des foules constituées de multiples individus qui ont un comportement particulier –celui ci sautille davantage, celui là est moins leste- mais néanmoins s’inscrivent dans un ensemble, à l’image d’une société où singulier et collectif doivent s’harmoniser, dans un mouvement perpétuellement recommencé, sans début ni fin.

Comme on peut le voir dans la video au dernier étage, qui présente des expositions récentes, les œuvres de Zimoun sont souvent constituées des mêmes éléments, mais sont réactivées et adaptées à chaque lieu. Dans l’espace central de la tour, il en souligne la verticalité et recrée une forme d’architecture semi circulaire de cartons, autour de laquelle on peut se déplacer et qui crée ainsi des variations sonores.

L’exposition Zimoun au Vallon du Villaret propose donc une expérience sensorielle et une manière de stimuler l’esprit du visiteur qui peut, en se laissant aller à la perception des rythmes mis en espace, s’autoriser toutes les associations d’idées : sur la sculpture et le son, l’individuel et le collectif, la musique et le bruit, l’art et la technique, le simple et le complexe, l’inerte et le vivant, l’humour et le jeu… en toute simplicité.

Si son travail a été montré dans des lieux prestigieux de nombreux pays, il a rarement été présenté en France. Une très importante exposition avait été présentée en 2017 au 104 (Paris). Nous sommes très heureux de présenter son travail ici.